La pendule à monter CEJI par Thomas, Inès et Océane
 
Le couvercle de la boîte:
 
Comme pièces il y a le cadran, la roue à ressort (orange), la roue à cliquet (blanche), les rouages (toutes les autres), les entretoises (vertes), les pieds, le pendule, les aiguilles, la clé, la plaque avant et la plaque arrière, la roue d'échappement (verte) et les axes en fer:
 
Pour construire la pendule, nous avons commencé à mettre les roues sur la plaque arrière une par une en faisant attention qu'elles tournent ensemble.
Pour que le mécanisme fonctionne nous avons installé la roue à cliquet. Une fois les roues en place, nous avons mis la plaque avant puis nous avons fixé les pieds, les aiguilles et le pendule.
 
 
 
La roue à cliquet sert à remonter le ressort, ce qui fait tourner les aiguilles. S'il n'y a pas l'ancre la roue d'échappement tourne trop vite, et les aiguilles avancent à grande vitesse. Inès
 
Détail de l'échappement à ancre:
 
 
       

 
Détail de la démultiplication heures-minutes:
Pignon noir: 10 dents (aiguille des minutes), roue rouge: 40 dents. Pignon rouge: 12 dents, roue bleue: 36 dents
- Pignon noir de 10 dents sur roue dentée rouge de 40 dents: rapport 4 : 1
      - Pignon rouge de12 dents sur roue dentée bleue de 36 dents: rapport 3 : 1
Rapport final: 12 : 1 (12 tours du pignon noir pour un de la roue bleue.)
La trace au feutre sur la roue blanche sert à compter les tours:
Voir la page sur l'horloge ancienne (horloge comtoise)
 
Retour à l'index